L’hommage à Soljenitsyne

Lepoint1873 Pour avoir osé critiqué Lénine et Staline dans des lettres échangées avec un ami, Alexandre Soljenitsyne  prendra rapidement le chemin des travaux forcés puis du goulag. Là bas il découvrira l’univers concentrationnaire : la misère abyssale, la torture, le froid, les famines planifiées, l’apprentissage de la survie. Les camps.

Il sera libéré 8 ans plus tard. Viendront ensuite « Une journée d’Ivan Denissovitch »,  « Le premier cercle » ou encore « Le pavillon des cancéreux », le prix Nobel de la littérature, son exil en occident, « L’archipel du goulag », son retour après l’effondrement du bloc soviétique.
Il représentera celui qui s’est levé contre le « bazar idéologique » communiste tout en rejetant le « bazar mercantile » occidental et restera attaché à une certaine forme d’autoritarisme.

Vos news magazines reviennent tous cette semaine sur le ‘personnage Soljenitsyne’, ses ambiguïtés et ses paradoxes.

Téléchargez LE POINT sur Relay.fr
également dans PARIS MATCH , L’EXPRESS, LE NOUVEL OBSERVATEUR, VALEURS ACTUELLES

Sophie