Le dandysme est-il mort ?

Monsieur72
Le vocable circule dans tous les magazines de mode toute l’année, il y a eu des « nouveaux dandys », des « neo-dandys », sûrement beaucoup de « pseudo-dandys », mais le dandy authentique, le « dandy absolu » pour reprendre l’expression d’Arnould de Liedekerke à propos de Barbey d’Aurevilly, est-il encore de ce monde ?

Pour MONSIEUR, le constat est sans appel, il n’y a plus de dandys dans ce bas monde, depuis la fin du XIXème siècle. Il n’y en a que des copies, souvent imparfaites. Le dandysme n’est pas qu’une question vestimentaire, c’est aussi et surtout une attitude face au monde, un esprit, et ce qu’il faut chercher plus que tout c’est « l’unicité de l’être et du paraître ». On le voit, la tâche est rude pour notre époque riche en futilités.

A parcourir donc dans MONSIEUR, un dossier sur les dandys et toute l’actualité de l’élégance masculine pour essayer de l’être encore un peu. Comme dirait Barbey : « ma parole faisait aux esprits médiocres écrabouillés d’étonnement, absolument le même effet que mes gilets écarlates ».

A ne pas rater non plus en ces temps de foires aux vins, le supplément « Bon Vivant », toujours dédié à presque tous les plaisirs de la vie….

Télécharger MONSIEUR sur Relay.fr

Julien

Une réflexion au sujet de « Le dandysme est-il mort ? »

  1. Être dandy, c’est vivre et dormir devant un miroir… c’est avoir un air conquérant, presque insolent, à tout moment.

Les commentaires sont fermés.