Un nouveau forfait pour télécharger vos magazines

Forfaitfirst copie

A partir d’aujourd’hui, découvrez le Forfait First, qui remplace l’actuel Forfait Liberté. La différence ? Elle est de taille puisque vous disposez dorénavant de 10 crédits (au lieu de 4) pour 9,90€/mois afin d’acheter les numéros en cours des magazines (hors zone adulte).
Vous pouvez souscrire autant de Forfaits First que vous le souhaitez et il n'y a pas d'engagement.

D’ici quelques jours, vous pourrez également découvrir le Forfait Plaisir. Ce Forfait vous permettra de télécharger 4 magazines/livres de nos zones adultes pour 9.90€/mois.
Comme pour le Forfait First, il n’y aura pas de limite sur le nombre de forfaits souscrits, ni de durée d'engagement minimum.

36 réflexions au sujet de « Un nouveau forfait pour télécharger vos magazines »

  1. Je ne comprends pas bien ce qui se passe du coup. J’ai des magazines que je récupérais chaque mois via mon eco forfait illimité et ils ne semblent plus accessibles via ce forfait.
    Je prends l’exemple de Science et Vie et d’Auto Plus.
    Que se passe-t-il ?

  2. Bonne nouvelle ! Je venais justement de résilier mon éco forfait, je sens que je vais bientôt opter pour le forfait first 😀

  3. Vous devenez de plus en plus radin vis à vis de vos fidèles client forfait illimité !! C’est honteux qu’Auto Plus ne soit plus disponible de cette manière !
    Je suppose que c’est parce que le forfait first est beaucoup plus rentable pour vous.

  4. Il n’y a plus « le point » non plus.
    D’ailleurs visiblement, le forfait eco-liberté n’existe plus et il est appelé à disparaître d’après le site. Ce qui est super bien fait, c’est qu’on voit toujours les bandeaux de pubs pour l’éco forfait liberté.
    Au final, je vais résilier et remplacer le forfait dit ‘illimité’ (mais qui offre de moins en moins de magazines) à 17,90€ par le nouveau forfait first à 9,99€ et je me limiterai à dix magazines.
    Et là dessus, la communication et le marketing (voire le respect des clients) de relay.com ont été au-dessous de tout.

  5. @Michel : je vous rassure, l’éco-forfait n’est pas voué à disparaître (cf. notre campagne TV en cours pour promouvoir cette offre !). Le forfait First que nous lançons est une offre différente, en entrée de gamme, qui autorise 10 téléchargements pour 9,90 € / mois, et qui remplace l’ancien Forfait Liberté qui ne donnait droit qu’à 4 téléchargements pour ce même prix. Nous pensons en tout cas que cela va plutôt dans le sens des clients que de proposer des alternatives low cost de plus en plus attractives par les temps qui courent…
    Par contre, il est vrai que quelques titres ne sont plus éligibles à l’éco-forfait illimité, et ce, indépendamment de notre volonté (contrairement à ce qui est écrit, nous n’y avons absolument aucun intérêt). Mais je me permets de nuancer les propos : d’une part, on ne parle que d’une vingtaine de magazines sur près de 500, et d’autre part, pour répondre aux cas précis précédemment cités, libre à vous de faire jouer la concurrence : piochez parmi les magazines concurrents, et il y en a plus d’un…

  6. @Aymeric.
    Si je clique sur le bandeau de pub de votre site (qui promeut le forfait illimité), je tombe sur le texte suivant:
    « Ce forfait n’est plus disponible à la souscription.
    Si vous possédez un Forfait Liberté en cours, vous pourrez en bénéficier jusqu’à sa date de renouvellement, date à laquelle il sera résilié.
    Nous vous invitons à découvrir notre nouveau forfait : le Forfait First
    Le forfait First, c’est chaque mois 10 magazines à télécharger pour 9.90 €
    Pour en savoir plus, cliquez ici. »
    Qu’en concluez-vous ?

  7. Bonjour
    Et pour ceux qui ont envie de lire des ancien numéros il faut les payer au prix fort maintenant puisque le forfait liberté n’existe plus ?
    Ou bien pensez vous les inclure un jour dans un autre forfait à part ?
    Moi qui était interessé par plusieurs centaines d’anciens numeros qui étaient parus avant l’arrivée de l’éco-forfait illimité.

  8. @Michel j’en conclue… que nous avons en effet oublié de corriger ce lien-là lors de la mise en ligne hier. Merci, bien vu!

  9. @Fabrice, les anciens numéros ne sont effectivement plus accessibles sous forme de forfaits. Pour l’instant nous ne prévoyons pas de forfait les incluant.

  10. Autre nouveauté, on a la corde au cou pendant 2 mois suivant la résiliation du forfait (3 mois à payer donc), intéressant surtout que cet ajout au contrat n’était pas présent lorsque j’y ai souscrit et est donc illégal.
    En résumé : offre sans engagement mais 3 mois de préavis, j’m’en vais prévenir mes contacts facebook qu’ils ne fassent pas la meme erreur que moi.

  11. @Seb Cette modification date déjà d’il y a quelques temps et a été conformément signalée par email.

  12. @Aymeric
    Alors QUI est responsable de la suppression d’Auto Plus des forfaits illimité ?
    Bien sûr que vous y avez un intérêt qu’il n’y soit plus, vu qu’à chaque téléchargement de magazine vous devez payer des royalties à l’éditeur !
    Le coup des 3 mois de préavis, c’est avec quel forfait ?

  13. Panier limité à 5 (rend les commandes pénible), dernier numéro limité à 3 pages (si vous passez une fois par semaine, vous ratez des titres, alors imaginez au mois !!!).
    Après les magazines qui apparaissent et disparaissent au grés du temps (Canard PC, Cinéma chez soi, Cuisinez comme un chef, Cyberstratege, Digital World, Micro Portable, Mobile Magazine, PDA smartphone, PDA pratiques, Radioamateur, Technikart, …), maintenant je perds Top Santé, Closer, Le Point, Science et Vie, Auto Plus, …
    Tout ça bien sûr, on ne nous prévient pas !
    Fin de l’aventure relay.com pour moi, c’est bon, j’ai tenu 1 an, mais là, le service éco forfait n’est plus supportable. Je considère ça comme de l’arnaque.

  14. @Stéphane Nous disposons d’un catalogue de 400 magazines, relativement représentatif et relativement stable. Certains titres apparaissent, d’autres disparaissent… mais je constate avec regret que vos lectures favorites font justement partie de ce lot, désolé.
    @Super Power Il s’agit de l’éco-forfait. Comme nombre de modèles économiques sur l’illimité, l’équilibre économique n’est possible qu’avec un minimum d’engagement (dans notre cas, seulement une fois passé le premier mois d’éco-forfait qui reste totalement libre). Le forfait First, lui, est résiliable avec effet immédiat.

  15. En ce qui me concerne, client de la première heure, je vais aussi arrêter ou passer au forfait First (mais limité à dix magazines).
    Sans S&V, ça n’a que peu d’intérêt en ce qui me concerne.
    Et c’est vrai que depuis des mois, on constate des bridages de plus en plus ennuyeux pour l’ajout de fonctions peu significatives (comme le système des alertes).
    Désolé mais il y a une vraie baisse de service et un vrai manque de communication à l’endroit de leur clients.

  16. Autre point: dans le domaine des sciences, que reste-t-il ? Où se trouve votre offre représentative ? Il y avait Science & Avenir qui a disparu il y a longtemps. Maintenant, c’est au tour de Science et Vie. Il reste Ciel et Espace qui est bien mais limité à un domaine particulier.
    Non, votre offre de 400 magazines n’est pas vraiment représentative.
    J’imagine qu’en tant que client depuis le début, je n’ai pas de préavis pour arrêter mon éco-forfait illimité ?
    Cordialement.

  17. Je sais bien que ce n’est pas complètement de votre ressort puisque vous utilisez la plateforme de Delivery pour « livrer » les magazines mais ne pourriez-vous pas envisager de proposer une méthode d’accès moins contraignante ? Devoir télécharger la totalité des magazines (dont certains font plus de 100Mo) est déjà peu pratique mais avec le Delivery Reader c’est encore pire. Je passe sur le fait que vous avez choisi d’ignorer Linux, financièrement ça peut se comprendre même si j’avoue que c’est une des principales raisons qui m’ont fait arrêter mon « éco-forfait ». La quasi totalité de vos clients sont connectés en permanence, pourquoi ne pas proposer une interface web pour consulter nos magazines tranquillement, sans avoir besoin de se soucier des « copies de confort » ou autres joyeusetés liées aux DRM. Je passe également sur votre version « iphone » qui pourrait très bien fonctionner sur n’importe quel smartphone digne de ce nom (android, blackberry, windows mobile, …) puisque pour le coup c’est une version web (et incroyablement leeeente, même depuis un PC) et qu’il suffit d’un tout petit tour de passe-passe pour qu’elle fonctionne dans n’importe quel navigateur.
    Bref, le concept est bien, les magazines en version numérique sont assurément une bonne idée et une voie à suivre mais dans les faits c’est tellement inconfortable et peu pratique que ça vous dégoute de rester client.

  18. Désolé pour le pavé et le hors-sujet mais je suis tellement déçu par ce qui aurait pu être un service génial que je ne peux pas m’empêcher de vous le faire savoir.

  19. On en est encore au début de l’histoire, comme le prouve les différents commentaires, dont certains (mais pas tous non plus) rejoignent notre analyse. Keep you posted…

  20. Pourquoi ne pouvons nous plus télécharger SCIENCE ET VIE
    Donnez nous des explications
    Nous allons résilier le forfait WWF illimité : beaucoup de magazines intéressants ont disparu.
    j’attends vos explications

  21. comment se fait il que certains numéros ne soient plus en illimités mais avec ce nouveau forfait
    pourquoi money week n’est pas à jour ?
    merci pour votre réponse

  22. Votre manière de traiter les clients est désastreuse, je pense aussi à arrêter ce forfait soit disant illimité. Vous m’obligez à acheter de nouveau Auto Plus en papier (certainement pas dans un Relais H), le WWF va être super content de votre comportement, bravo!
    C’est honteux d’interdire soudainement tous ces magazines aux client illimités !
    HONTE A VOUS !!

  23. Je ne peux qu’abonder dans le sens des commentaires ci-dessus sur les pratiques plus que limites de Relay.com. La notion de respect du client n’existe pas chez eux. Entre les revues qui sont retirées du forfait, l’impossibilité de récupérer ses magazines et même les livres si on change de système d’exploitation, un « reader » pas des plus pratiques (Ex.: gestion du zoom), modifications unilatérales et systématiquement au désavantage du client … ça commence à faire beaucoup.
    En résumé, merci, de pousser les gens vers des solutions pirates!!!
    Est-ce que le forfait liberté va être automatiquement transformé en first sans mon aval?Il en est évidement hors de question, j’ais un eco-forfait, donc le first ne m’intéresse absolument pas!!!
    Il est de plus scandaleux, d’imposer un préavis de deux mois pour rompre le contrat alors que c’est vous qui l’avez modifié unilatéralement. C’est donc bien vous qui rompez le contrat pas nous!!!
    Comportement aussi scandaleux que limite point de vue légale. Les sommes en jeux étant faible, je suppose que vous comptez la dessus pour ne pas essuyer de procès. Vivement que les « class action » deviennent une réalité dans nos pays.

  24. Je viens de constater que plusieurs magazines ne sont plus disponibles avec le forfait « eco-forfait » (autoplus, topsanté, le point, etc.). J’ose espérer qu’il s’agit là d’une erreur qui va être rectifiée dans les prochaines heures car sinon cela est non seulement scandaleux, mais aussi et surtout contraire à la législation et aux termes du contrat qui vous lie à vos clients ! D’autant que cela intervient après la suppression de plusieurs titres (chalenges, momeyweek, etc.)
    Par ailleurs, malgré plusieurs demandes à votre service commercial et webmaster, vous n’avez jamais daigné répondre à mes questions ce qui est pour le moins inadmissible sur le plan commercial !
    J’attends donc une explication de votre part dans les meilleurs délais et me réserve le droit, au vue de vos explications, d’en tirer, éventuellement, les conclusions qui s’imposent !

  25. CR, ne rêve pas. La notion de service client est inexistante chez eux.
    Un exemple concret:
    Impossible de transférer, de XP à Vista, mes magazines et surtout les livres venant de Relay, lors d’un changement de machine. Après plusieurs mail j’obtiens une ou deux vagues réponses inutiles et finalement une dernière me disant simplement « le transfert ne fonctionne pas dans certain cas. » … that’all … point à la ligne, pas la moindre ébauche de solution sérieuse. En gros « va te faire voir emmerdeur de client. Tes bouquins tu n’as qu’à les rachetés ». Et mon Vista est temporaire car je compte bien profité d’un upgrade gratuit vers Win7 (merci Toshiba) … donc probable que je vais encore perdre des achats.
    Dommage, un bon concept mais des agissements scandaleux. Compréhensible que l’on affine le concept, ou que l’on soit obligé de l’adapter aux réalités financières mais ça ne justifie en rien leurs agissements vis à vis des clients.
    Sauf revirement miraculeux, il n’y a rien à attendre … CR, tu peux déjà tirer tes conclusions 😦
    JCL

  26. L’offre s’est en effet détériorée, une vingtaine de magazines nous ayant retiré les droits de commercialisation en illimité. Comme j’ai déjà eu l’occasion de le répondre, libre à vous de piocher parmi des magazines concurrents toujours éligibles à l’éco-forfait, il y en a quand même plus de 400…. Pour 17,90 €, il semble que ça reste un bon plan bien compris, puisque nos clients téléchargent en moyenne plus de 40 magazines par mois.
    @JCL Nous ne vous avons pas « imposé un préavis de deux mois ». Nous avons modifié ces conditions à la rentrée, et nous en avons dûment alerté tous nos abonnés à l’éco-forfait par email le 17 septembre, en rappelant qu’ils bénéficiaient encore d’un mois pour résilier avec effet immédiat s’ils le souhaitaient.
    En revanche, vos soucis de migration sur Vista auraient dû être traités, et je regrette si vous n’avez pas eu de réponse satisfaisante sur ce point. SVP rendez-vous sur http://www.relay.com/Contacter-le-service-clients.html , faites part de notre échange, je veillerai personnellement à ce que l’on trouve une solution.

  27. @CR : Bonjour, je comprends en effet votre déception et vous informe que cela n’est pas une erreur. comme indiqué dans nos différentes réponses sur ce blog et aux emails reçus au service client(le votre a bien été reçu et une réponse vous a été apportée hier à 17h00).
    Bien cordialement,
    Malcolm GOODALL

  28. On ne peut malheureusement que rejoindre ces commentaires :
    – nombre croissant de titres phares (donc beaucoup téléchargés donc demandant le versements de royalties importantes) retirés de l’éco-forfait. C’est bien beau de dire qu’il en reste 400 mais si ce sont des revues sur les pangolins ou la dentelle de Bayonne, le lectorat est limité (je lis trois revues par semaine, dont une otée de la liste, une à inclusion très aléatoire et l’autre restant pour l’instant dans la liste => conclusion : pour garder le même rythme, je dois soit prendre un First en plus, soit prendre deux First, ce qui revient dans tous les cas plus cher qu’un illimité : l’argument « crise » ne tient pas…) ;
    – à quand un forfait « archives » permettant d’accéder à l’intégralité des archives d’un magazine donné ;
    – à quand une gestion intelligente des DRM, permettant de prendre en compte les modifications de configurations matérielles et d’OS sans perdre ses droits (certes, une copie de confort existe, mais c’est peu, surtout si l’on souhaite lirer ses revues au bureau et chez soi)
    – à quand une information préalable (en push, pas seulement le blog) quand de telles modifications surviennent : l’article 2 des CGV suggère que les modifications apportées dans l’étendue de l’éco-forfait devrait être préalablement annoncées
    Il est à présent à craindre que les différents titres phares vont se trouver éparpillés sur les différentes formules, obligeant ainsi à souscrire à deux ou trois d’entre elles. Bref, plus aucun intérêt à ce service, et deux issues se dessinent :
    – pour ceux prêts à se limiter, un basculement des éco-forfaits vers le forfait liberté et donc une division par deux des revenus correspondants (mais aussi une baisse des royalties pour les gros téléchargeurs) ;
    – pour les (très) nombreux lecteurs des titres phares, un déport vers les (nombreuses) solutions illégales, ou vers de futures solutions légales alternatives qui, elles, proposeraient un vrai contenu illimité (titres en cours + archives)
    Dommage, l’idée de base était bonne…

  29. Dommage, dans l’idée de base, il y avait aussi l’objectif de trouver un équilibre économique tripartite éditeur, marchand, lecteur…. zut alors.

  30. @Malcolm GOODALL : Bonjour,
    Effectivement pour une demande datant de 2/3 jours, j’ai reçu une réponse hier à 17h !, dont voici le contenu :
    Bonjour,
    En effet, une vingtaine de magazines sur nos 500 références ne sont plus éligibles au forfait illimité.Si vous souhaitez tout de même télécharger ces magazines, vous avez la possibilité de souscrire à un forfait FIRST ou d’acheter directement ces numéros. Le forfait illimité ainsi que le forfait FIRST sont bien sûr cumulables.
    Cordialement,
    le kiosque numérique
    Donc, si je comprends bien, vous me demandez de prendre EN PLUS un forfait First, soit une augmentation de 9.90€ (+ de 50%), pour pouvoir continuer à bénéficier de même service qu’auparavant : comment qualifiez vous cela ?
    Il est regrettable que cela soit la seule réponse que vous ayez à apporter, alors que j’avais souscrit à un service me permettant de lire un certain nombre de revues dont certaines ne sont plus sur votre site et d’autres ne sont plus accessible avec ce même service !
    Je pense, et apparemment je ne suis pas seul à le penser, que tout cela ne soit pas très sérieux ! A suivre ….

  31. Aymeric se moque de nous en plus à ce que je vois avec son « zut alors » !!
    Non mais qu’est-ce que c’est que cette entreprise qui raille ses clients ?
    En tout cas, grâce aux messages, j’ai appris qu’il existait des solutions illégales.

  32. Bonjour,
    Je rejoins tous les déçus du service…
    Une question néanmoins : quand on résilie, garde-t-on la possibilité de lire l’ensemble des magazines avec delivery ou la clef d’accès est définitivement perdue et dans ce cas, on a perdu la totalité des magazines téléchargés ?

  33. Les derniers changement dans le contrat ne datent pas du mois de septembre. La suppression des magazines, les plus intéressants du forfait eco, ne date que de quelques jours … c’est un changement majeur du contrat. Changement unilatéral de votre part donc rupture du contrat de votre part et non de la notre. Dans ces conditions, d’un point de vue éthique autant que légal, imposer 2 mois de préavis n’est pas admissible. Tout client doit pouvoir si il le désire terminer se contrat sans frais dès la fin de la période en cours, c’est bien le minimum que vous pouvez faire.
    Si vos avocats, on prévu une clause, du genre de celles que l’on écrits en tout petit dans les conditions générales de ventes, pour couvrir ce genre de modification importante de l’objet du contrat aux dépens du client, il ne fait aucun doute qu’elle serait considérée comme léonine, donc frappée de nullité, par n’importe quels juges.
    Et merci de d’éviter de répondre sur la quantité, en ignorant qualités et intérêts des revues. Supprimer 20 magazines style « La vie des pingouin au Kenya », « La revue du point de croix sur chaussettes » et autres, n’a pas de comparaison avec la suppression d’un Science et Vie, AutoPlus, etc. pour la majorité des gens ayant réagi à cet article.
    Le forfait eco reste une bonne base pour une majorité de personne mais le comportement commercial lui est déplorable. Compréhensible qu’il y aie des contraintes externes et que vous deviez vous y adapter mais alors vous devez offrir aux clients de quitter le navire sans perdre de plume.
    Et ces contraintes externes, ne justifient en rien les problèmes techniques, liées au lecteur et à vos systèmes de sécurité.
    Exemple, une copie de confort sur une clés usb n’a qu’un intérêts limités dans le temps, pourquoi ne pas prévoir la désinstallation d’un document de la clés et la remise à zéro de son compteur de copie de confort.
    Autre exemple, tel que cela est présenté, vous donnez l’impression qu’il est possible d’avoir une copie sur 2 machines plus une sur une clés usb. Dans les faits c’est une copie sur une machine et une seconde soi sur un pc soi sur une clés usb.
    Un dernier exemple pour la route, pourquoi ne pas donner CLAIREMENT une méthodologie pour « backuper » les magazines et livres, même si en cas de besoin ce backup doive être débloquer par vous. Cela éviterait de perdre nos achats en cas de crash d’une machine? Et non pas uniquement une procédure de transfert bancal utilisable uniquement dans des conditions idéales et sans crash machine.
    JCL
    NB.:
    La réponse, à la question de Steph ci-dessus, m’intéresse aussi énormément 🙂

  34. @Steph Vous conservez tous les droits sur les contenus achetés et téléchargés.
    @Super Power Nous sommes dans le cadre d’un échange ouvert, sur le blog d’un site marchand.. Nous acceptons que des clients mécontents s’y expriment, assez librement je crois, car cela crée l’échange et nous permet aussi de comprendre… A vous aussi d’en accepter les codes, parfois informels.

  35. Bonjour,
    Pour conclure sur le sujet des forfaits, voici un récapitulatif des réponses a vos questions :
    – le Forfait Liberté a disparu au profit du Forfait First, pour le même prix vous disposez de 10 crédits (4 précédemment) – hors anciens numéros, zone adulte, livres ;
    – en cas de résiliation de forfait (quelque soit le forfait), aucun changement sur la lecture des magazines déjà achetés, ils restent lisibles sur votre ordinateur, clé usb, iphone…
    – l’eco-forfait a changé mais existe encore. Vous disposez d’un préavis de 2 mois pour résilier si vous êtes déjà client. Cette modification a été indiquée aux utilisateurs de ce forfait le 17 sept dans un e-mail intitulé « Information : changement des CGV » (précisant que ces nouvelles CGV entreraient en fonction à partir du 20/10/09) ;
    – certains magazines ne sont malheureusement plus éligibles a l’éco-forfait. Nous faisons notre maximum pour convaincre les éditeurs car nous n’avons aucun intérêt à proposer moins de magazines éligibles à ce forfait, populaire vous vous en doutez.
    Relay.com est une plateforme de téléchargement légal de presse, TOUS les téléchargements effectués via relay.com sont rétribués aux éditeurs, quelque soit le mode d’achat choisi.
    Compte tenu du nombre de magazines achetés via l’éco-forfait, les éditeurs touchent un pourcentage moins important que si le magazine est acheté au numéro. Leur rétribution est donc logiquement moindre si les clients achètent via l’éco-forfait.
    Le magazine appartient aux éditeurs et ils choisissent les formules de vente de celui-ci. Nous en profitons pour remercier ici ceux avec qui nous avons un accord.
    – notre SAV fait le maximum pour vous répondre sous 2 jours ouvrables maximum. Parfois le problème rencontré peut être transmis aux services techniques, dans ce cas un e-mail vous est envoyé pour vous prévenir et/ou vous demander des renseignements complémentaires. Si vous ne recevez pas de réponse à votre e-mail, merci de vérifier votre filtre anti-spam ;
    – si vous souhaitez partager avec nous vos idées et faire partie du club des bêta testeurs, avançons ensemble et envoyez-nous un e-mail à l’adresse leclubrelay arobase hdsdigital point com
    – pour toute question sur vos forfaits ou votre compte n’hésitez pas a nous contacter sur http://www.relay.com/Contacter-le-service-clients.html, nous restons bien sûr à votre disposition.
    Merci pour votre compréhension.

Les commentaires sont fermés.