Crouch, touch, pause, engage !

Stade Toulousain, le rugby en rouge et noir2461 Bien sûr on pourrait trouver quelque chose à redire de la météo maussade, de la remontée du cours du pétrole, de la faiblesse de l’euro, de la quasi-faillite de la Grèce et de tant d’autres choses….

Mais février marque aussi le retour des bonnes vieilles joutes inter-celtiques, de la revanche d’Azincourt et Waterloo réunies, de l’entrée-plat-dessert-café-pousse café, de la nostalgie de l’accent dacquois de Bala et son inimitable « oh la belle ogive ! »…
Oui, février c’est le retour du Tournoi, de son festival des plus beaux chants de supporters, de bonnes tranches d’amitié virile gadouilleuses réchauffant les âmes et enrichissant les cafetiers.

Bien sûr l’évènement est devenu surtout médiatique, les stades gigantesques d’anonymat, mais la Légende perdure, mélange de chansons de gestes et de tradition orale, et rend forcément aujourd’hui plus beau ce qui l’est peut-être moins. Ce doit être cela la Nostalgie.

Pour voyager dans cet univers quasi-mystique, télécharger l’outil indispensable sur Relay.com , « le Tournoi des 6 Nations » de Stéphane Colineau. Et pour approfondir, tant ce club a fourni les rangs du XV de France, téléchargez aussi « Stade Toulousain – le rugby en rouge et noir », de Stéphane Weiss.

Julien