Prix Relay des Voyageurs : voici le lauréat !

C’est un voyage à la fois nostalgique et drôle dans les années Mitterrand qui aura remporté le plus de suffrages cette année.
Félicitations à Antoine Laurain, auteur de Le Chapeau de Mitterrand (Flammarion), lauréat du Prix Relay des Voyageurs 2012.

L’histoire :
Un soir à Paris, Daniel Mercier, comptable, dîne en solitaire dans une brasserie, quand un illustre convive s’installe à la table voisine : François Mitterrand. Son repas achevé, le Président oublie son chapeau, que notre Français moyen décide de s’approprier en souvenir. Il ignore que son existence va en être bouleversée. Tel un talisman, ce célèbre feutre noir ne tarde pas à transformer le destin du petit employé au sein de son entreprise. Daniel aurait-il percé le mystère du pouvoir suprême ? Hélas, il perd à son tour le précieux objet qui poursuit sur d’autres têtes son voyage atypique au sein de la société française des années 1980.

Par ailleurs, 3 lots étaient en jeu pour les internautes qui participaient au vote : c’est Françoise D. qui gagne un iPad 3, Henri T. un an de lecture et Frédéric D. un an de presse numérique.
Bravo à eux également et rendez-vous l’année prochaine pour le 36ème Prix !

 

2 réflexions au sujet de « Prix Relay des Voyageurs : voici le lauréat ! »

  1. Ce site propose des offres intéressantes en matière de presse numérique, notamment une offre illimitée à 19.9€ /mois pour 400 magazines.
    Hélas, les applications développées pour tablettes, que ce soit pour Ios et Androïd, sont une catastrophe depuis le début. Lerelay se moque du monde en faisant des pseudos mises à jour qui plantent encore et encore. .
    Une belle démonstration de nullité d’un service technique et client incapables de faire autre chose que de vous faire croire que c’est éventuellement votre matériel qui a un problème.
    Les commentaires sur Itunes ou Google Play (Androïd Market) sont éloquents sur la nullité du service.
    A la réflexion, le relay est la honte de la presse numérique en ligne française, je pèse mes mots. C’est est un flamboyant plaidoyer pour le téléchargement illégal en peer 2 peer ou l’on trouve des packs entiers de magazines récents à charger et des offres alternatives (services qui remplacent megaupload).
    C’est simple, avec les applications lerelay sur tablettes vous allez passer 50% de votre temps à relancer l’application, reprendre un téléchargement interrompu ou bloqué, voire recharger l’ensemble de la bibliothèque de magazines (bon courage avec deux téléchargements simultanés maximum sur IOS et UN SEUL sur Androïd) et, pire, devoir se connecter OBLIGATOIREMENT sous Androïd pour lire ses magazines hors ligne. Oui vous avez bien lu, vous avez prévu de télécharger des magazines pour votre voyage en train, en avion, sur plage, à la montagne ? Impossible : connexion obligatoire pour accéder à vos magazines déjà chargés sur la tablette, on ne peut pas imaginer pire.
    A force de proposer des applications buggées jusqu’à la trogne, de dénier le droit des clients à simplement LIRE et ne pas passer leur temps à remonter des bugs INACCEPTABLES (depuis le temps !) il ne faut pas s’étonner du résultat. Je vais pour ma part me désengager de ce service nullissime qui frise l’arnaque pure et simple, dommage car il suffirait d’avoir une équipe de développeurs compétents qui teste les applications et prévoie des fonctions dont l’évidence tombe sous le sens (pas de lecture hors ligne sur Androïd c’est tout simplement hallucinant de se foutre du monde à ce point).
    Messieurs du relay vous avez beau vous plaindre de la politique d’Apple concernant la « ponction » obligatoire de 30% sur vos revenus si vous passez par leur système « news stand », je crois pour ma part que je serais prêt à payer plus cher ne serait-ce que pour juste lire quand ça m’arrange sans être obligé de passer par des applis moches, lentes, anti-ergonomiques, à montrer dans les écoles informatiques en anti-exemples afin d’exposer tout ce qu’il ne faut pas faire.
    Vous connaissez l’issue des sociétés qui vivent dans le déni d’un monde qui change (nmpp ?) et des attentes légitimes de vos clients, qui, il faut bien le reconnaître ont du mal à trouver une offre alternative à la vôtre en matière de presse numérique francophone… Pour ma part j’ai décidé de ne plus supporter votre service et, autant que je peux, vous faire la pire publicité possible face au mépris dont vous avez fait preuve depuis que je suis abonné chez vous. J’encourage, ceux comme moi qui sont exaspérés par les méthodes de cette société à trouver des alternatives utilisables.
    Je suis étonné qu’une action de la part de la DGCCRF à votre encontre ne soit pas déjà entreprise et que le store d’Itunes accepte de diffuser votre application. Vous avez beau jeu de vous plaindre du piratage, comme vos petits copains qui diffusent de la VOD au rabais, quand on voit ce que vous proposez réellement. Ce n’est pas les pirates qui tuent votre marché, vous le faites très bien vous mêmes et vous poussez les gens comme moi à ne plus jamais utiliser vos services pour se tourner vers des offres qui, si elles ne respectent pas toujours le droit d’auteur (hélas), ont le mérite de fonctionner.

  2. Bonjour Mécontent,
    Nous sommes désolés de votre expérience concernant nos services. Sur Android je vous invite dans un premier temps à mettre à jour l’app qui corrige le bug de la lecture offline.
    Je vous invite également à contacter directement notre service client (http://www.relay.com/Contacter-le-service-clients.html) afin de nous faire part des bugs que vous rencontrez.
    Nous restons à votre disposition et vous souhaitons une agréable journée.

Les commentaires sont fermés.