Et les lauréats du Prix Relay des magazines de l’année 2017 sont…

Le jeudi 20 avril 2017 avait lieu la remise du Prix Relay des magazines organisée par le SEPM (Syndicat des Editeurs de la Presse Magazine), voici les lauréats 2017 :

Le Prix du magazine de l’année est attribué à Vanity Fair (Publications Condé Nast)

L’avis des jurys : « Un incroyable nombre d’enquêtes incroyables. Une grande liberté dans le choix des sujets, une écriture superbe, des formats longs qu’on ne voit nulle part ailleurs. Doté d’une vraie personnalité,  Vanity Fair fait preuve d’une très grande régularité dans la qualité. Avec ses enquêtes au long cours,  il surprend ses lecteurs tous les mois. La quintessence du magazine. »

Vanity Fair était nommé aux côtés d’Avantages (Groupe Marie Claire), Ca m’intéresse (Prisma Media), M le magazine du Monde (Groupe Le Monde), Marie Claire (groupe Marie Claire), Le point (Le Point Sebdo), Psychologies (Groupe Psychologies), Valeurs Actuelles (Groupe Valmonde).

Vanity Fair remporte également le prix de la meilleure enquête

Et c’est le sujet « Elkabbach-Khiroum : le couple le plus intrigant de Paris » de Sophie des Deserts qui a ravi le jury : « L’univers d’ « House of cards »: deux professionnels de la conversation codée, deux figures types des rouages du pouvoir, au service de leur influence. Un sujet politique qui intéresse tout le monde, et qui est rarement enquêté. Signée Sophie des Deserts, une grande et longue histoire passionnante,  brillante et qui met mal à l’aise.  La comédie humaine mise en scène avec un grand talent.»
Retrouvez l’enquête dans ce numéro de Vanity Fair.

Les nommés auprès de Vanity Fair pour le prix de la meilleure enquête était « A qui profite l’euro 2016 ? » (Alternatives Economiques, juin 2016), « Endométriose, la maladie taboue » (Elle, février 2016), « Sur la route de Mossoul »  (Grazia, novembre 2016),  « Le drôle d’orchestre de Mme Valls » (l’Obs, 31 mars 2016),  « Dans Alep Martyrisée » (Paris Match, 29 septembre 2016),  « Parent de djihadistes » (Polka, juin 2016), « Migrants ; comment relever le défi ? » (Pèlerin, janvier 2016), « Vol MH370 pour nulle part » (Society, 22 janvier 2016).

Le Prix de l’innovation est attribué au magazine l’Equipe (groupe Amaury)

L’avis des jurys : «Un beau travail de refonte, exercice toujours difficile. Cette vraie nouvelle formule donne toute leur place à la photo et aux histoires. Une créativité et une énergie qui redonnent envie de lire le Magazine l’Equipe, lequel a maintenant toute sa place à côté du quotidien. »

Les nommés pour le Prix de l’Innovation étaient Néon (Prisma Media), Top Santé (Mondadori) et Slowly Veggie (Editions Hubert Burda Media).

Le Prix du coup éditorial revient aux Inrockuptibles (Les Editions Indépendantes)

C’est l’enquête sur « les pratiques de Jean-Marc Morandini », publié en juillet 2016 et à retrouver en intégralité sur Relay.com , qui remporte ce prix. Un dossier spécial de 8 pages était consacré à « l’affaire Morandini » qui a éclaté l’été dernier.

L’avis des jurys : « Énorme, troublante, et glaçante : une enquête très documentée sur la finalité sexuelle de la websérie de Jean-Marc Morandini. Le coup éditorial qui a bousculé 2016, provoqué un énorme buzz médiatique et fait sérieusement vaciller une chaîne d’info nationale.
D’autant plus courageuse qu’elle concerne son propre milieu, une prise de risque forte et bien écrite, signée Fanny Marlier, qui honore la liberté de la presse, et qui a eu du résultat. »

Aux côtés de cette enquête des Inrocks étaient nommés : « La liste noire des produits ménagers toxiques » (60 millions de consommateurs, mai 2016), « Arabie Saoudite: La diplomatie française trahie par ses mails » (Causette, avril 2016), « Maladie de Lyme : l’épidémie qu’on vous cache » (L’Obs, juillet 2016), « Rocco Siffreidi, une très longue histoire » (M, juin 2016), « Interview de Brigitte Macron » (Paris Match, 14 avril 2016), « Le Niel et les abeilles » (Society, 27 mai 2016), « Interview « Trump dit tout » (Valeurs Actuelles, février 2016).

Le prix de la meilleure couverture pour Courrier International

C’est à Courrier International avec « Apocalypse Now » (Donald Trump) que revient le prix de la meilleure couverture.

L’avis des jurys : « Qui est Trump, où nous en sommes avec lui : tout est dit avec une grande économie de moyens. Et beaucoup d’esprit. Une couverture extrêmement forte, qui parle à toutes les générations »

Les nommés aux côtés de Courrier International étaient : Woody Allen vu par les psys (Psychologies magazine), Sarkozy loser (Les InRockuptibles), On va se farcir l’automne (Vital Food), Décès de Mohamed Ali (Paris Match), Juppé Lui Président ? (Society), La pop culture va mal (Stylist), Couverture abonnés 70e anniversaire (Automobile magazine).

Le prix du meilleur développement de marque est attribué à So Foot (So Press)

So Foot (So Press) avec son dispositif spécial Euro 2016 mêlant digital, évenementiel et éditorial.

L’avis des jurys : « Deux orchestres qui improvisent en live sur l’action d’un match de foot retransmis à la Philharmonie de Paris. Avec cette soirée, mais aussi ses expositions et ses festivals à travers la France, le dispositif  Euro 2016 de So Foot aligne 300 000 fans et dégage une marge nette significative. En parfaite cohérence avec l’univers So Press, la petite équipe du magazine actionne les leviers de l’éditorial, du digital et de l’évènementiel pour un stretching de marque intelligent, et inspirant. »

Les nommés pour le prix du meilleur développement de marque étaient : Fleurus Académie (Plateforme digitale de soutien scolaire, Fleurus Press), Forums ELLE active (ELLE – Lagardère Active), Les Journées de l’Economie Autrement (Alternatives Economiques – Alternatives Economiques SA), Salon Art & Décoration, Art & Décoration (Lagardère Active), Vogue Fashion Festival (Vogue – Publications Condé Nast), TheGoodHub (Plateforme digitale globale, Ideat Editions).

Le prix du magazine Passion revient à Vital (Mondadori)

L’avis des jurys : « Du peps, du tonus et de la couleur : c’est bien le moins pour un magazine qui vous met à l’entraînement dès 6 H du mat’. Pointu, exigeant, connivent : la recette du succès puisque Vital caracole à  + 5, 56 %  de DFP. Sa communauté active de lectrices traduit la force du lien qu’il a créé avec elles, autour de la conquête de la forme. »

Les nommés pour le prix du magazine Passion étaient : Beef (Financière de Loisirs), Flow (Prisma Media), Guerres & Histoire (Mondadori).

Forums Elle Active : le coup de coeur du jury

L’avis des jurys : « Installés depuis 6 ans dans le paysage national, ces forums qui sillonnent la France offrent une réponse innovante et pratique aux besoins des femmes au travail. Un bon niveau d’interventions, 1300 ateliers, 7000 participantes : Elle entretient avec pertinence son ADN avec cette perspective rentable au service de ses lectrices. »

Bravo aux lauréats !

C’était en 2011… Les évènements qui ont marqué l’année

2011 prend fin… 2011 c’était l’année du tsunami au Japon, de l’affaire DSK, des décès d’Elizabeth Taylor, Amy Winehouse, Steve Jobs, des crises en Europe..
2011, c’était aussi l’espoir naissant dans de nombreux pays du monde arabe, les mariages royaux, la première naissance à l’Elysée, le phénomène Intouchables..

Voici une sélection des évènements qui auront marqué les esprits cette année.

Bientôt l’iTunes des magazines ?

C’est la nouvelle du jour ! Trois éditeurs américains (CondéNast, Hearst, Time Inc, qui publient Sports Illustrated, Time, People, GQ,  Vanity Fair, The New Yorker, Wired) envisagent de se regrouper afin de vendre leurs magazines sur une plateforme commune, accessible sur tous supports, déjà considérée comme « l’iTunes des magazines ».

Un magazine 2.0
Pour l’instant, peu de détails filtrent sur l’aspect fonctionnel du service : il s’agirait de réinventer la forme des magazines  afin de mieux s’adapter au consommateur (du magazine 2.0 en gros). On parle donc logiquement d’un magazine totalement personnalisé. L’entreprise qui devrait se créer en décembre 2009 (d’ici quelques jours donc !) entend bien convaincre d’autres éditeurs à rejoindre le projet.

Des idées, l’expérience de la musique en ligne, what else ?
En ce qui concerne Relay.com, nous travaillons actuellement également sur de nouvelles offres de ce type. Les idées ne manquent pas,  il y a encore beaucoup de chose à faire pour la presse magazine et tout reste ouvert. L’avantage en 2009, c’est que la presse (tous métiers confondus) peut tirer des leçons de l’expérience de la musique en ligne et de ne pas reproduire les mêmes erreurs. Espérons que c’est ce qui se passera !

A lire sur le sujet :

Sophie

Dis, c’est quoi ton magazine préféré ?

Aujourd’hui, je suis partie à la rencontre de mes collègues de l’open space pour leur demander quel était leur magazine préféré et pourquoi (du vrai journalisme d’investigation en quelque sorte). Voici leurs réponses :

  • Frédéric , Responsable commercial éditeurs , a opté pour GQ,  « le seul magazine masculin qui parle d’autre chose que d’abdos et de voiture » et VOX POP, « le magazine qui parle de la vie, qui parle de la musique et qui parle de la musique dans (sa) vie ». Oui Frédéric est notre poète !
  • Julien, Responsable commercial éditeurs également, gentleman driver/farmer à ses heures, a sélectionné AUTOMOBILES CLASSIQUES : « dédié à l’automobile, et pas à la bagnole ou à la caisse, ce magazine fait revivre l’esprit des grandes épopées : Bentley boys faisant la course avec le train entre Paris et la Côte d’Azur, Beaujolais Run entre Londres et Mâcon, Aston Martin gagnant les 24heures…Tout un style gentleman driver sur du papier glacé chaque mois, de quoi s’acheter une conduite ! ».
  • Christelle, Responsable CRM, m’a avouée un faible pour LE POINT car il fait un « bon résumé de l’actu de la semaine, plutôt neutre et un dossier par semaine plus approfondi qu’un simple article » et un penchant pour GLAMOUR : « un magazine divertissant et complet qui rassemble les bons plans modes, beauté, sorties ciné/théâtre/musiques/livres du mois, conseils beauté, témoignages et actu people. Un féminin dans lequel on peut aussi y trouver des conseils pour trouver du travail, monter son entreprise, des idées de business, les nouveaux sites qui marchent ».
  • Malcolm, Responsable Back-Office,  est plutôt attiré par la qualité éditoriale et graphique de STUFF : « un bon magazine sur les nouvelles technologies. Les articles présentés sont souvent inabordables, parfois inutiles mais sont souvent dans l’air du temps et nous font remarquer à quel point la technologie avance vite. De surcroit, les articles sont présentés par les « stuffettes » qui sont la plupart du temps de belles blondes plantureuses qui nous donneraient presque envie d’acheter tous les objets qu’elles présentent ». Malcolm est un pro de la techno.
  • Olivier, Directeur Marketing, a choisi MARIANNE «  parce que toutes les vérités sont bonnes à dire ! », POLKA « pour ses belles images » et enfin REPONSES PHOTO « pour ses tests détaillés ». Encore un et il nous faisait un forfait liberté complet !
  • Guillaume, notre Directeur de Projets, urbain et éco-citoyen, a choisi LE NOUVEAU CONSOMMATEUR, « pour apprendre à consommer en respectant notre environnement ».
  • Sébastien, un de nos directeurs bien-aimés reste collé à l’actu la plus brûlante (non je n’en fais pas trop). Il est allé me chercher DEFENSE NATIONALE ET SECURITE COLLECTIVE qui était pourtant bien caché derrière la pile. Motif : « les problématiques de la Défense sont proches de nos préoccupations de courbevoisiens (politique du foncier, tours écologiques, élection du conseil d’administration, etc…), je suis lecteur de ce périodique ». Vous avez vu, en plus il est drôle notre patron 😉
  • Aymeric, notre 2e patron bien-aimé, a quant à lui exprimé des regrets : « Je lis COURRIER INTERNATIONAL pour découvrir notre actualité française sous un regard souvent plus juste, pour suivre l’actualité d’un pays qui m’est cher, l’Allemagne, et aussi pour plonger dans ma dernière ou ma prochaine destination de voyage. Je lis CHALLENGES parce que c’est le moins ch… des magazines économiques. Et L’EQUIPE tous les matins… parce que c’est L’EQUIPE. Et si voulez savoir, ça me pèse, puisque ce sont trois éditeurs avec qui nous n’avons toujours pas d’accord pour Relay.com… ». Messieurs les éditeurs, faites quelque chose !
  • Noélia, notre Comptable, a trouvé la réponse à une question cruciale : comment occuper ses enfants ET créer quelque chose d’utile en famille ? Sonnez hauts-bois et sortez LUCCULUS SUCCULUS : « Maman de 2 bout’chous, je prends le temps de cuisiner le week-end avec mon assistante Océane (ma fille de 4 ans). Les recettes du magazine Lucullus Succulus sont diversifiées, faciles à réaliser et pour toutes les papilles. J’y trouve des astuces pour faire manger à mes enfants ce qu’ils n’aiment pas voir dans l’assiette dans leur forme d’origine». Je ne sais pas vous mais moi j’irais bien manger chez Noélia !
  • De mon côté, je passe mon temps à allumer des cierges pour le retour de TECHNIKART. Et, parmi ceux qui sont toujours en ligne, j’en choisirais un qui est plutôt à l’ombre mais que vous aimez acheter en cachette (ou pas) : le nouveau MARC DORCEL MAGAZINE. Il s’agit en effet d’un numéro historique (si si) qui revient sur 30 ans d’expérience de la société Marc Dorcel, avec témoignages d’acteurs et actrices X, coulisses du porno et un sondage IFOP Sexe – Média – Société. Bon et puis des photos coquinettes aussi. Même franchement cochonnes. Réservées aux adultes, vous êtes prévenus !

Et vous, quels sont les magazines que vous lisez régulièrement ? Pourquoi y êtes-vous particulièrement attaché(e) ?
Quels sont ceux qui vous manquent sur relay.com ? (nous montrerons aux différents éditeurs vos demandes… si vous en avez!)

Sophie

De l’avenir de la presse sur Internet

L’adhésion que semble rencontrer le projet Journalism Online, notamment avec le soutien récent de Rupert Murdoch n’est pas passé inaperçue chez les inventeurs de la première offre illimitée de consommation de presse !

Journalismonline Comme l’explique la plateforme sur son site en gestation, l’une des formules consistera en “an all-inclusive annual or monthly subscriptions for those consumers who want to pay one fee to access all of the Journalism Online-member publishers’ content.”

Nous sommes bien placés pour savoir que la vente de contenus journalistiques au beau milieu d’un océan de gratuité sur Internet nécessite une bonne dose de pugnacité pour convaincre des éditeurs, et d’inventivité pour séduire des consommateurs avec une offre un peu « sexy ». Ce n’est parce qu’on commercialise des contenus multi-éditeurs de manière simple avec un seul point d’entrée pour le consommateur qu’on dévalorise les contenus, bien au contraire. C’est aussi en démontrant leur capacité à adopter des modes de commercialisation souples et modernes que des magazines renforcent leur marque auprès d’une audience de plus en plus volatile.

Si la monétisation de contenus sur Internet était facile, ça se saurait … en tout cas, meilleurs vœux de succès à Journalism Online !

Aymeric

Quel avenir pour la presse ?

Medias19
Le dernier numéro de MEDIAS consacre un grand dossier aux Etats Généraux de la presse qui, avant même que ses conclusions soient connues, font parler d’eux sur le ton de la polémique : manipulation présidentielle, sociétés de journalistes qui quittent la table, focalisation sur la fabrication et la diffusion et pas sur le contenu….Pourtant il y a urgence à réagir : par rapport à leurs confrères européens les quotidiens français vendent peu, les groupes medias français appartiennent à des industriels qui peuvent s’en servir de moyen de pression, dépendance trop large à la publicité et aux aides gouvernementales. C’est finalement autant la crédibilité économique que celle du contenu qui sont en jeux.
A lire aussi dans ce numéro de Medias, une interview de Bernard Tapie dans laquelle il livre une vision sans complaisance des journalistes, et une interview de Daniel Cohn-Bendit sur sa tendre relation avec les medias.

Télécharger MEDIAS sur relay.com

Julien

Closer vs Les Infiltrés : à quand le prochain épisode ?

Closer182
Cette semaine c’est règlement de compte entre rédactions dans le dernier CLOSER. Cette fois, exit la guerre entre magazines people, on passe à la vitesse supérieure !
Il est question de l’émission de David Pujadas, Les Infiltrés, dont le dernier numéro « infiltrait » la rédaction de CLOSER, accusant le magazine de diverses malversations journalistiques

CLOSER contre attaque donc avec un dossier spécial « Les Infiltrés : une belle leçon de bidonnage »,  en soulignant les contradictions du reportage et des journalistes présentant l’émission. On attend la suite avec impatience…

Télécharger CLOSER sur relay.com

Sophie